Plus de 113% de rendement en jouant les deux favoris de Paris-Turf

Plus de 113% de rendement en jouant les deux favoris de Paris-Turf

by jp, 23 novembre 2017

Les deux premiers chevaux de Paris-Turf joués dans les courses du Quinté affichent un rendement de 92,76%. Sur un échantillon de 2152 courses, leur réussite commune est de 68,61% et au final on perd près de 305 €. Avec un écart maximal de 6. Bref, pas terrible !

Avec un rapport moyen de 2,70 €, on peut améliorer ce résultat en sélectionnant nos deux chevaux de Paris-Turf s’ils répondent à un critère particulier : le nombre de jours entre la course du jour et leur dernière course.

Sur le même échantillon de course, j’ai testé ces deux favoris sous la condition que leur dernière course ait eu lieu dans les 30 derniers jours. Résultats : 99% de rendement et on ne perd plus que 19,50 €. C’est mieux mais pas encore de bénéfices à la clé !

En abaissant notre filtre à 10 jours entre la course du jour et leur dernière course, on obtient un rendement de 113,60 % et un bénéfice de 40,90 €. Notre écart max est de 5 et la réussite de 59%. On joue forcément moins mais on capte davantage de séries de gains successifs !

Avec l’application i-Turf 3.0©, j’ai testé le favori Zeturf au Jeu simple placé sur près de 670 courses (Réunion 1) depuis le 1er septembre 2017. En paramétrant le nombre de courses à 19, on obtient les résultats suivants (voir ci-dessous).

bilan favori Zeturf jours compris entre 0-19

Pour résumé, ce critère de nombre de jours séparant la course du jour avec la dernière course de votre cheval préféré ou ceux des pronostics de la presse permet d’augmenter le rendement. L’explication est assez, simple, le propriétaire et l’entraîneur ont repéré une bonne forme de leur cheval et le réengagent assez vite pour tenter de monter sur le podium, ou au-moins de décrocher une place, lors de la course visée.

2 Comments


    • jp
      Reply Cancel Reply
    • novembre 23, 2017

    Merci Jean-Philippe pour votre commentaire. Concernant le favori Zeturf, si on place le curseur à 20 jours, on obtient toujours un rendement bénéficiaire (avec i-Turf 3.0) de 111%. Pour 18 jours, on passe à 115%. Pour 15 jours, nous sommes à 114,7%. 14 jours, on obtient 114,4%. Le problème de la répartition des masses handicape, il est vrai, les parieurs en ligne. Je vous joins un lien sur cette répartition : https://communaute-aide.pmu.fr/questions/1334783-savoir-separation-masses La solution est peut-être dans le jeu chez plusieurs opérateurs de paris en ligne en fonction des cotes probables proposées. JP

    • Jean Philippe
      Reply Cancel Reply
    • novembre 23, 2017

    Merci pour cette analyse, oui il y a certainement des criteres que l'on peut appliquer pour devenir beneficiaire. Pourriez vous faire varier le nombre de jours maximum entre les 2 courses afin que l'on se rende mieux compte si on a eu de la chance pour 19 jours, ou si prendre 15 , 16 ou 20 jours donnent des resultats similaires. Par ailleurs je voudrais aborder le probleme du rapport qui est plus faible si on joue sur internet que si on se déplace pour faire le ticket dans un tabac. Personnellement je n'ai pas trop le temps de me déplacer ni trop l'envie, quelqu'un qui me lit pourrait il me donner une piste Merci Jean Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée RLes champs requis sont marqués *

You may use these HTML tags et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*